Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Celui qui va vers elle ne revient pas, un témoignage bouleversant de Shulem Deen

Chassé de la communauté juive orthodoxe dans laquelle il vivait à New York, l'auteur a tout perdu, jusqu'à ses enfants. Un témoignage poignant et déchirant. Son crime ? S’être posé des questions.

« Celui qui va vers elle ne revient pas », dit le judaïsme. Elle, c'est l’hérésie. Le livre de Shulem Deen  écrit à la première personne relate la longue descente aux enfers d’un Juif orthodoxe de la communauté des Skvers, l’une des communautés hassidiques les plus extrêmes des  Etats-Unis où il est dangereux de se poser des questions.
Shulem Deen marié à 18 ans, lors d’un mariage arrangé, père de cinq entants étudie le Talmud, parle Yiddish, respecte scrupuleusement les préceptes et les rituels de sa communauté et vit complètement coupé du monde extérieur jusqu’au jour où il  commence à se poser des questions existentielles après s’être rendu dans une bibliothèque, avoir surfé sur Internet et les réseaux sociaux et avoir écouté la radio. Ces transgressions  minimes à nos yeux, mais impardonnables aux yeux de sa communauté le font s’interroger sur ses croyances et finissent par le faire exclure à tout jamais de sa communauté.


Un récit passionnant et humaniste qui relate le long et diffusible processus d’émancipation d’un homme qui veut gagner sa liberté de penser et qui le paye très cher en étant exclu pour hérésie.
Ce très beau livre a reçu le prix Médicis 2017 dans la catégorie Essai et Shulem Deen est lauréat du National Jewish book Award 2015.


Catherine Merveilleux


Email