Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Crépuscule, l’essai percutant, sous forme de pamphlet de Juan Branco

Très peu chroniqué par les médias et sorti au printemps Crépuscule est un essai pamphlétaire de Juan Branco, qui se veut une enquête vérité sur  Emmanuel Macron et les oligarques qui selon lui confisquent le pouvoir au peuple pour le redistribuer à ceux de sa caste.

 

Refusé par de nombreuses maisons d’édition, ce véritable réquisitoire anti-Macron fut d’abord diffusé gratuitement sur internet avant d’être accepté par les éditions Massenot, Véritable succès  en librairie, c’est un livre que l’on aime ou que l’on déteste car chacun s’arc-boute sur ses convictions. Certains ne tarissent pas d’éloges, d’autre pensent qu’il ce n’est qu’un effet d’annonce et qu’il n’y a ni véritable enquête, ni révélations percutantes.
L’auteur décrit cependant un univers qu’il connaît bien car il en est lui-même issu et qu’il fait partie du sérail. Fils d’un producteur de cinéma, il a fréquenté Sciences-Po, la Sorbonne, Normale Sup puis les milieux du pouvoir. Il a en effet été directeur de cabinet d’Aurélie Filippetti, après avoir été, enfant, élève à la très huppée Ecole alsacienne de Paris. L’auteur a, dès le début,  soutenu les Gilets jaunes. Selon Juan Branco : « Ce livre vise à expliquer et à légitimer la colère qui s’est déployée. Comprendre ce qui s’est joué. Il donne assise et raison à ceux qui se sont mobilisés, ces Gilets jaunes. Il permet de démontrer - le mot est fort, il est justifié - qu’ils ont eu raison. Par les faits, loin de toute idéologie, il montre la nécessité d’un mouvement qui a fait craindre à ceux qui possédaient qu’ils pourraient perdre ce qu’ils avaient gagné ».


Ce livre qui se veut une enquête vérité sur les coulisses explique pour ceux qui ne le sauraient pas comment une fois élu Macron a privilégié ceux qui avaient soutenu sa campagne à coup de chèques de 7500 euros en leur épargnant l’ISF. L’essai est courageux et démontre que nous vivons dans une société d’élites qui reproduit les inégalités en faveur d’intérêts de castes et que nous vivons dans une société où il y a beaucoup de corruption et de corrompus et peu de contre-pouvoir médiatique car 90 % des médias sont entre les mains des milliardaires et d’offre politique crédible à opposer.
Un réquisitoire sous la plume enflammée d’un jeune homme formé pour intégrer les élites, mais qui croyant en la République dénonce la captation de la démocratie par les oligarques et la collusion entre Macron et les médias traditionnels.Comme le dit Denis Robert qui préface le livre : « Crépuscule nous éclaire - c’est son paradoxe - sur la face obscure de ce pouvoir déliquescent ». Une enquête sur les ressorts intimes du pouvoir macroniste « où sont révélés les liens de corruption, de népotisme et d’endogamie qui jonchent un pays et qui ont faits de ses dominants les esclaves de leurs propres intérêts» selon l’auteur qui annonce que «nous courrons à l’abîme» à cause de la morgue et de l’égoïsme des élites qui ont oublié la Res Publica et l’intérêt général  en laissant le peuple dans un état de paupérisation consternant.

 

Crépuscule

Un essai de Juan Branco

Editions Massenot

 

Catherine Merveilleux


#crepuscule, #audiablevauvert, #massoteditions, #giletsjaunes, #macron, #catherinemerveilleux, #macron, lejouretlanuit.net, #democratie


Email