Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Frère et sœur, roman d’Esther Gerritsen

Olivia n’a pas revu Marcus, son frère, depuis des années, mais lorsqu’un événement tragique survient dans la vie de Marcus, Olivia spontanément se porte à son secours. Le retour de ce frère qu’elle n’avait pas vu depuis des années va bouleverser  sa vie.

 

Depuis leur enfance, leurs  liens se sont distendus et leurs chemins se sont séparés. Ils ne partagent plus les mêmes valeurs. Elle, place sa carrière avant son couple et ses enfants, lui vit une vie de bohème. La brutale irruption dans sa vie professionnelle et familiale de ce frère oublié et quelque peu méprisé va mettre en péril sa vie familiale et perturber sa vie professionnelle. Directrice financière dans une entreprise en difficulté, Olivia place sa réussite professionnelle au dessus de sa vie personnelle. Lorsque son frère lui téléphone pour lui annoncer qu’on va l’amputer d’une jambe, en pleine réunion d’entreprise, elle quitte ses collègues pour voler à son secours. Elle va même héberger son frère sous son propre toit pendant sa rééducation. Cependant sa présence, tel un catalyseur va mettre à jour les failles de ses relations avec sa famille, va révéler la crise de couple qu’elle traverse avec son mari et les relations dénuées de tendresse qu’elle entretient avec ses propres enfants qui la trouve froide. Désemparée, elle traverse alors une crise existentielle sans précédents. Cette expérience douloureuse, mais salvatrice lui permettra néanmoins  de retrouver l’essentiel, de renouer avec ses proches et d’instaurer avec eux des relations chaleureuses et vraies.
Née aux Pays-Bas en 1972, Esther Gerritsen a fait des études d’art dramatique et de littérature à l’Ecole des Beaux-arts d’Utrecht avant de se lancer dans l’écriture. Journaliste, elle est l’auteur de pièces de théâtre et de trois romans couronnés par plusieurs prix littéraires. Frère et sœur est son premier roman traduit en Français.

Traduit du Néerlandais par Emmanuelle Sandron
Un style magistral, sans pathos et néanmoins bouleversant.

Catherine Merveilleux

 


Email