Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

La France Djihadiste. En ce moment à 15 minutes de chez vous

Sous prétexte de ne pas créer de psychose, de ne pas entretenir le racisme et l’ Islamophobie et de ne pas stigmatiser une communauté, les pouvoirs publics ont fait le choix délibéré de fermer les yeux ou pour le moins de minimiser la montée d’un islam radical et intégriste en expansion.

Celui-ci endoctrinait déjà depuis des années les Jeunes de confession musulmane et les envoie désormais combattre en Syrie sous prétexte d’Humanisme. Alexandre Mendel, journaliste d’investigation et de terrain, est le premier en France à s’être intéressé à ce sujet tabou et sulfureux, notamment au départ pour l’Etat islamique des vingt djihadistes de Lunel, petite agglomération du sud de la France, à côté de Montpellier. Il a ensuite approfondi ses investigations et a mené l’enquête de terrain que tout le monde attendait, mais à laquelle personne n’avait jamais osé se confronter car oser aborder ce sujet est dangereux. Le journaliste qui se risque à cet exercice périlleux est rapidement catalogué, taxé de raciste, de pyromane, d’attiser de haine, de suppôt de satan. Bref, il est diabolisé, mis au piloris et soumis à l’opprobre publique. Courageusement, Alexandre Mendel a sillonné pendant plusieurs mois les quartiers les plus islamisés de France et de Belgique, de Lunel à Molenbeek et le constat est accablant. Ses rencontres dans les mosquées, les associations et les cellules familiales souvent amputées par le départ d’un jeune pour le Dihad sont édifiantes. Il est  désormais évident que la Guerre des civilisation et des valeurs que certains niaient farouchement est bel et bien déclarée. Le déni n’est plus possible. Il faut voir la réalité en face. Des milliers de Musulmans, en France ont la haine de la France, de la Démocratie, jugent scandaleuses nos us et coutumes et notre manière de vivre.  Beaucoup de nos lois, comme l’interdiction du voile islamique ou l’autorisation du mariage homosexuel les choquent au plus profond d’eux-mêmes. La Charia préconise de jeter les homosexuels du haut d’une tour ou de les crucifier. Comment, en l’état actuel du divorce, imaginer un «Vivre ensemble», alors que beaucoup de Musulmans radicalisés aimeraient mettre en place un Califat en France et faire appliquer les lois de la Charia, en les substituant aux lois de notre République ? Pour qu’il y ait une paix sociale, il faudrait qu’il y ait un socle communs de valeurs et c’est loin d’être le cas car les normes de notre société démocratique sont radicalement opposées à la société théocratique dont rêvent les Musulmans radicalisés. La proclamation du Califat par Abou Bakr al-Baghdadi, le 29 juin 2014 a constitué un tournant déterminant car il offre à des milliers de jeunes un objectif concret et leur propose désormais des moyens structurés pour y parvenir. L’Etat islamique constitue aujourd’hui le catalyseur de ces jeunes Français qui détestent notre pays et notre mode de vie. Même les filles sont concernées et le chapitre consacré aux deux-cent-vingt jeunes filles, dont 25% de converties et cinquante mineures, qui rejoignent Daesh est à la fois consternant et édifiant., comme en témoignent les profiles Facebook des candidates au Djihad.
Désormais, le déni n’est plus possible, Il n’est plus possible de se voiler la face. « La Guerre est déclarée » comme l’a dit Manuel Valls dans son allocution à l’Assemblée nationale, le 1° janvier, après les attentats de Charlie Hebdo, de la policière Clarissa Jean-Philippe et de l’Hyper-Casher de la Porte de Vincennes.   

Un livre édifiant, très documenté et très étayé dans ses arguments qui fait froid dans le dos. On aimerait tellement que ce soit faux. Le problème est que cela a l’air très sérieux !

La France Djihadiste. Un document d’Alexandre Mendel. Editions Ring


Catherine Merveilleux