Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Méfiez vous des femmes exceptionnelles

Dans son roman choral, Méfiez vous des femmes exceptionnelles, Claire Delannoy nous raconte l’histoire d’une amitié indéfectible entre quatre femmes. Elles se sont rencontrées aux Beaux-Arts quand elles avaient vingt ans et sont restées amies, même lorsqu’elles se sont retrouvées séparées, emportées dans le tourbillon de la vie.

Elles vivent à New York, Casa, Naples ou Paris, ont connu des carrières différentes, se sont quittées, se sont retrouvées, ont connu des succès, des déboires, des trahisons, se sont rarement retrouvées ensemble, sauf lors du fameux « été Diesel ». Elles se retrouvent plus soudées que jamais lorsque Diane perd son mari et découvre, à cette occasion, que celui-ci avait une fille cachée et que celle-ci est déjà adolescente. Lors de cette épreuve, ses amies l’entourent de leur solidarité et de leur affection, et à l’occasion de ce moment d’introspection, de bilan qu’est toujours un deuil, Diane en profite pour faire le point sur toutes les années écoulées et sur les relations à la fois fortes et fragiles qui l’unissent à ses amies.
Complicité, affection, fidélité sont le ciment de leur amitié, mais il s’avère que celle-ci n’était pas exempte de petits arrangements avec la vérité, d’omissions et parfois même de mensonges et de trahisons.
Comme dans ses précédents romans, Claire Delannoy explore l’inextricable mélange du vrai et du faux dans un monde incertain où chacun invente sa vérité. « La Vérité ne peut être atteinte qu’en rassemblant une grande variété d’erreurs», écrivait Virginia Woolf dans Une chambre à soi et c’est ce que tend à prouver le roman de Claire Delannoy.
Un roman attachant où le lecteur captivé s’attache à Diane, princesse née à Montreuil dans un deux-pièces minable, à Chris, émigrée ukrainienne devenue un peintre célèbre, à Nour, Marocaine émancipée, à Marie désormais grand-mère et à Sofia, mère adoptive d’une petite orpheline. Elles ont connu des amours, des pertes, d’ineffables souffrances et d’ineffables bonheurs. Elles se sont soutenues, jalousées, aimées, détestées. Elles se sont menti, confié des secrets inavouables, mais elles sont restées amies envers et contre tout.
Un roman sur l’amitié féminine fragile et indestructible, ce mélange subtil et mystérieux qui se nourrit de réminiscences, de souvenirs radieux ou douloureux.
Claire Delannoy a publié de nombreux romans : La Guerre, L’Amérique (Prix Goncourt du premier roman), La Conquête de l’Est, Remember me et Lettre à un jeune écrivain.

Méfiez-vous des femmes exceptionnelles . Un roman de Claire Delannoy. Ed Albin michel

Catherine Merveilleux