Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Mémoires infidèles d’un papillon

Michel Dossetto, vient de publier son premier roman, «Mémoires infidèles d’un papillon». Ce n’est pourtant pas un néophyte en matière littéraire car il a déjà écrit plusieurs pièces de théâtre qui ont été jouées à Paris et au célèbre théâtre Toursky à Marseille. Il est notamment l’auteur de la pièce «Le Parallélisme des formes», de «Camille et Max», de «La Parenthèse» et de «Station Etoile», puis plus récemment d’«Une Traversée sans histoire» et de «Mathilda» interprétées par Astrid Veillon.

Ce sont des pièces avec du fond, une réelle réflexion philosophique, mais sans que le discours soit emphatique ou didactique. Tout est subtilement suggéré, d’une manière ludique, légère, sans pédanterie et il appartient au lecteur de se forger sa propre opinion, sa propre conviction intellectuelle car l’auteur est intimement et intrinsèquement convaincu que le divertissement n’empêche pas la réflexion, bien au contraire.
Passionné de littérature et de philosophie, Michel Dossetto l’est également de sujets juridiques et sociaux. C’est, en fait, ce qui l’amène à embrasser des études de Droit. Aujourd’hui, avocat au barreau de Marseille, il excelle avec le même bonheur dans l’exercice de ses trois passions : le Droit, le théâtre et la Littérature.
Son premier roman est très accompli. Il décrit le parcours initiatique d’un homme d’une quarantaine d’années,Vincent Valbelle inconsciemment à la recherche de son identité. Apparement, il a tout pour être heureux : une femme séduisante, Diane, deux beaux enfants, Aurélie et Antoine, un travail qui correspond à ses aspirations et à ses compétences dans une entreprise où il est D.R.H et respecté de tous. Or, un matin, le monde parfait et sans ombres dans lequel il évolue semble vaciller. Certaines failles présentes son subconscient commencent à se révéler dès l’apparition d’un mystérieux inconnu qui lui réapparaît sans raison, de manière récurrente et imprévue. Son quotidien lisse et sans vagues est  particulièrement dévasté jusqu’à menacer sa santé mentale, son équilibre familial et la stabilité de son emploi.
La mémoire est capricieuse, infidèle, mystérieuse et les méandres de notre subconscient
sont aussi difficiles à suivre que ceux d’un labyrinthe. Vincent Valbelle, à la suite de rencontres fortuites voit ressurgir des pans de son enfance enfouies dans sa mémoire. Chaque famille a ses secrets, ses non-dits, même si ceux-ci sont dissimulés aux enfants ou l’objet d’un farouche et profond déni. Vincent Valbelle parviendra à retrouver son identité, ses racines, à renouer avec son passé et à rompre avec la lâcheté dans laquelle il avait sombrer grâce à la persévérance qu’il mettra à n’omettre aucun des signes du destin qui se mettront sur sa route. Il renaîtra ainsi de ses cendres  et cette renaissance lui permettra de mettre fin aux troubles de la personnalité qui perturbaient de plus en plus sa vie, son équilibre et ses relations avec son épouse Diane, qui finissait réellement par le prendre pour un malade mental.
Excellent roman psychologique qui dépeint admirablement les blessures de l’âme dues au déni et aux secrets de famille enfouis, ensevelis par la culpabilité, le roman de Michel Dossetto est aussi une admirable fresque de société qui dépeint admirablement  ce qui se passe, lors d’un licenciement collectif dans une entreprise et lorsque le D.R.H ne prend pas ses responsabilités à cœur et que les représentants syndicaux sont lâches et ne défendent pas les intérêts catégoriels de ceux qui les ont élus pour les représenter et les défendre. Hypocrisie, compromissions, compromis, petites et grandes lâchetés  gangrène nt le système social. Le héros Vincent Valbelle est spécialiste en morphopsychologie et  en décryptement comportemental. Les portraits que Michel Dossetto dresse de Courbis, le directeur exécutif de son entreprise et de tous les protagonistes de cette histoire sont de  purs morceaux d’anthologie tout en nuances et en finesse.
Un excellent roman qui, dès les premières pages, interpelle le lecteur, qui ensorcelé et envoûté  aura hâte de parvenir au dénouement de l’intrigue. Suspens et mystère garantis.
Mémoires infidèles d’un papillon. Un roman de Michel Dossetto. Les éditions Ovadia

Catherine Merveilleux