Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Serge Scotto et Eric Stoffel, lauréats du Prix du Carré des écrivains

Les stars de la 24° édition du Carré des Ecrivains étaient Serge Scotto et Eric Stoffel récompensés pour une adaptation de la Gloire de mon père en B.D. Le Carré des écrivains est une manifestation littéraire très prisée du public et réunissait cette année 166 auteurs. Malgré le fait qu’elle avait lieu au lendemain des attentats sanglants de Paris, elle attira néanmoins un public nombreux. Les intellectuels et les auteurs s’étaient fait un point d’honneur d’être présents et lorsque la Préfecture de Police, inquiète eu égard à l’Etat d’urgence décrété dans tout le pays donna son feu vert pour que le salon littéraire ait lieu, tous les écrivains répondirent présents car la meilleure façon de résister au terrorisme est de ne pas se laisser terroriser. Il faut continuer à vivre et surtout continuer à véhiculer les valeurs humanistes qui sont les valeurs identitaires de notre pays grâce à la culture.

Donc tous nos auteurs marseillais : Philippe Carrèse, Serge Scotto, Patrick Coulomb, José D’Arrigo, Del Pappas
Henri-Frédéric Blanc, Gilles Ascaride, Gérard Detaille, Pierre Echinard,Lydie Belmonte, Florence Signoret, moi-même et bien d’autres avaient répondu présents et purent échanger dédicaces, impressions et selfies avec  lecteurs et fans car un auteur écrit pour partager et c’est toujours un moment intense pour lui que de parler avec quelqu’un qui, en fait, le connaît assez intimement parce qu’il l’ a lu.
Serge Scotto qu’il n’est plus besoin de présenter a écrit de nombreux romans et était le maître d’une figure emblématique de la Cité Phocéenne, très plébiscitée par la télévision et les médias et qui se présenta même à une élection, à savoir le chien Saucisse. Serge Scotto écrivait d’ailleurs sous sa dictée une chronique très appréciée dans le Gratuit, «Direct Matin Provence». Serge Scotto travaille depuis des années avec Eric Stoffel et ils ont élaborés les scénarios de nombreuses bandes dessinées, dont plusieurs épisodes de la série « Histoires de pilotes » publiée par la Collection Plein vol. L’idée de l’adaptation du célèbre roman en B.D est née de la rencontre et de l’amitié entre Serge Scotto et Nicolas Pagnol, le petit fils de Marcel Pagnol. La B.D est très fidèle au roman et pédagogiquement c’est une excellente manière d’introduire l’œuvre de l’un de nos plus grands écrivains. Le coup de cœur du Comité du Vieux Marseille a été décerné à Michel Ficetola pour son livre très documenté et très érudit «Marseille la Napolitaine».

La Gloire de mon père d’après l’œuvre de Marcel Pagnol. Scénaristes: Serge Scotto et Eric Stoffel. Dessinateur Morgann Tanco, Bambou éd.85 pages

Catherine Merveilleux