Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Festi’Femmes 21° édition. Polémique, Buzz, humour et autodérision

Les Femmes ont décidément de l’humour et de l’auto-dérision puisque la fondatrice et directrice  artistique du Festi’Femmes, Eliane Zayan a pour sa 21° édition choisit Jean-Marie Bigard, célèbre pour sa misogynie et son célèbre « lâcher de salopes » pour être la Guest star de la soirée de gala au Silo le 8 mars prochain.

Avoir de l’humour, c’est savoir avoir de l’autodérision, être capable de rire au second degré, ne pas être psychorigide ou coincé et elle le prouve. Les détracteurs d’Eliane Zayan, qui essayent de se créer la notoriété qu’ils n’ont pas, en lançant une polémique stérile et consternante se sont, dans le passé, montrés bien discrets, alors que le sujet était grave et portait préjudice aux règles même de la République. Personne ne les a entendus lorsqu’il s’agissait des spectacles de Dieudonné qu’ils ont cautionnés par leur silence assourdissant.
Il s’avère malheureusement donc une fois de plus, que créer une polémique, aussi vaine soit-elle, permet d’accéder aux médias et de faire parler de soi. C’est le principe du buzz. Le conseiller municipal qui a lancé la polémique s’est aussi insurgé du fait que la Mairie de Marseille subventionnait le Festi’Femmes. Ce qui en soi, d’après moi, n’aurait rien de choquant car c’est un festival culturel très populaire qui rassemble beaucoup de monde et qui a un grand succès tant auprès des médias qu’auprès du public. Eliane Zayan, lors de la conférence de presse de la programmation du Festi’Femmes qui avait lieu au club Pernod, a cependant formellement et catégoriquement démenti cette assertion. Ses propos ont été confirmés par Nora Preziosi, élue déléguée aux Droits des Femmes, à la jeunesse et à l’animation dans les quartiers. « Si par le passé, la Ville de Marseille a pu apporter un soutien financier à ce Festival, a expliqué Eliane Zayan, aucune subvention n’a été engagée pour ce 21° Festival et cela pour une raison purement technique. Je n’ai pas pu remplir le dossier de demande de subvention en temps et en heure pour des raisons personnelles et familiales et lorsque je l’ai fait … C’était trop tard. En 2015, la ville a reçu 15 000 euros de subventions. En 2016, ce n’est pas le cas. La soirée de gala, qui est objet de la polémique est financée par le Festi’Femmes et ses partenaires qui financent la location de salle, les besoins techniques, le règlement des artistes, le cocktail. Les différents partenaires ont acheté leurs places pour la soirée au Silo comme c’est le cas pour les soirées au Toursky » a expliqué Eliane Zayan qui se dit consternée par cette polémique stérile alors que comme l’indique Nora Preziosi : « Il vaudrait mieux pour aider la cause des femmes, s’attaquer politiquement aux violences et aux discriminations dont elles sont victimes que d’essayer de créer un buzz sur la venue d’un humoriste en l’occurence très aimé des femmes, car figurez vous, les Femmes savent ce qu’est le second degré ! » Ce qui visiblement n’est pas le cas de tout le monde. (n.d.r.l).
Eliane Zayan, lors de la conférence de presse a annoncé la programmation de cette 21° édition qui aura lieu du 4 au 8 mars. Le concept est et demeure de faire émerger des découvertes et de présenter des talents confirmés. Le Festi’Art , quant à lui aura lui lieu le 11mars. Le Festi’Femmes est désormais une institution. Né à Marseille sous l’impulsion de la dynamique Eliane Zayan, il mixe les talents et se place avant tout sous le signe de la bonne humeur, du partage, des rencontres et de l’amitié. C’est vraiment une fête. La marraine sera cette année Edmonde Franchi. Jean-Marie Bigard interprétera au Silo lors de la soirée de gala quelques extraits de son one Man show « Nous les Femmes », spectacle où l’humoriste par empathie se glisse dans la peau d’une femme.

 

Les grands rendez-vous du Festi’Femmes 2016 seront :
Vendredi 4 mars à 21h, spectacle d’humour au théâtre Toursky : Anne Cangelosi, alias Mémé Casse-bonbons, porte un regard à la fois drôle et caustique sur la société contemporaine. Première partie «Plateau découvertes».
Samedi 5 mars à 21h, spectacle d’humour au théâtre Toursky : Emma Gattuso et Thibault Choplin mélangent imitation, parodie et chanson pour offrir un cocktail satirique sur les stars d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Première partie « Plateau découvertes ».
Lundi 7 mars à 19h à l’Hypérion : soirée musicale avec le groupe ORME (première partie assurée par les découvertes musicales).
Mardi 8 mars à 20h30 au Silo : Soirée de gala avec notamment « Bigard fait son Festi’Femme.
Vendredi 11 mars à partir de 19h : Festi’Art, soirée dédiée à l’art au féminin au CMA Chutes Lavie.

 

Catherine Merveilleux