Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Vers le spectre, une fiction théâtrale sur l’autisme

Pendant le confinement, le couvre-feu et la fermeture de tous les lieux culturels, les artistes ont continué à travailler, à répéter, à monter des spectacles. Ils ne sont pas restés désœuvrés. C’est le cas notamment des théâtres et je viens d’avoir le plaisir d’assister à la sortie de résidence du spectacle Vers le spectre au théâtre de Lenche. Un spectacle de la compagnie La Crapule qui sera programmé la saison prochaine au théâtre de la Joliette.

 

Les dialogues sont percutants, l’interprétation magistrale. C’est un spectacle d’avant-garde sur un sujet grave souvent tabou qui bouleverse tous les préjugés et qui dénonce les non-dits. Le spectateur bluffé ne sort pas indemne de cette immersion dans l’univers de ces parents, de ces éducateurs et de ces enfants prisonniers et murés dans l’autisme.

Un premier pas vers l’inclusion des personnes neuro-divergents. Une manière de lutter contre le silence assourdissant qui entoure le sujet de l’autisme car l’extraordinaire, l’hors-normes souvent dérange.


La compagnie La Crapule a été fondée par Maurin Ollès en 2016. Elle rassemble des artistes venant du cinéma, de la musique et du théâtre. Elle a pour objectif de travailler sur des problématiques sociales, liées à la prise en charge des personnes inadaptées au système. Pour cela, elle s’inspire d'un profond travail documentaire, va chercher des informations sur le terrain même, tout en s’appuyant sur les recherches de sociologues, de spécialistes et de pédagogues compétents.


Pour sa nouvelle création, Maurin Ollès a fait le choix de se placer du point de vue des familles et des professionnels concernés pour parler de l’autisme. Il fait ainsi intervenir les éducateurs, les parents, le personnel soignant et les enseignants. Il s’inspire de rencontres et d’écrits de pédagogues érudits tels que Paulo Freire et Célestin Freinet. Vers le Spectre est une fiction théâtrale jamais larmoyante, à l’humour parfois décapant qui met en exergue la relativité des normes et qui dénonce le carcan institutionnel et scolaire classique qui conditionne notre regard sur l’extraordinaire, l’hors-norme. La manière dont notre système institutionnel traite le problème de l’autisme est représentatif de l'incapacité en France à inclure celles et ceux qui ne correspondent pas à la «norme». La pièce dénonce comment le processus d’exclusion bouleverse les vies de ceux qui ne correspondent pas à la norme et celles de leurs proches.


Catherine Merveilleux

 

 

#compagnielacrapule, @maurinolies, #autisme, #theatre, #spectacle, #creation, #catherinemerveilleux,, #theatrelajoliette, #theatredelenche, lejouretlanuit.net, #marseille, #exclusion

Virginie Lemoine met en scène Petit boulot pour vieux clown au Toursky

Benjamin Balensi sort un nouveau single

C’est le 9 avril que sortira le nouveau single de Benjamin Balensi. J’ai eu le plaisir de l'écouter en avant-première. C’est festif, estival, plein de soleil, dans le même sillon que D.J Snake. Que du bonheur !

 

En savoir plus…

Le cabaret l’Etoile bleue jette l’ancre dans un ancien théâtre à l’italienne

Après 3 ans de recherches acharnées, Manoah Michelot a enfin trouvé le lieu pérenne où amarrer  son cabaret l’Etoile bleue qui a embarqué des milliers de spectateurs  pour des croisières de rêve depuis sa création. Il jettera l’ancre dans un ancien théâtre à l’italienne de la Cité Phocéenne.

 

En savoir plus…


Email