Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

De gauche à droite : Yann Arnoux-Pollak, Lionel Canesi, Stéphane Pichon et Thierry Desruelles

Avocats, experts comptables et pharmaciens unis contre la Réforme des retraites

Les professions libérales représentées par Yann Arnoux-Pollak, Bâtonnier du Barreau de Marseille, Lionel Canesi, Président de l’Ordre des experts comptables de la Région Sud et Stéphane Pichon, Président de l’Ordre des Pharmaciens de la Région Sud se fédèrent contre la Réforme des retraites qui leur porte lourdement préjudice et s’unissent contre cette réforme qu’ils estiment  élaborée dans la précipitation et sans concertation préalable.

Le Conseil d’Etat même s’il valide un certain nombre de points du projet sur la réforme des retraites ne cautionne pas tout et met en garde le gouvernement contre le risque juridique encouru. La plus haute juridiction administrative française a, en effet, vivement critiqué certains points et dénoncé le fait que saisi le 3 janvier, il n’avait disposé que de trois semaines pour étudier le texte et vérifier qu’il ne contenait aucune mesures illégales ou anticonstitutionnelles. Le Conseil d’Etat critique aussi le fait que de nombreuses modifications aient été apportés aux deux projets de lois ( ordinaire et organique ). Les juristes du Conseil d’Etat déplorent aussi le fait que « les projections financières soient lacunaires » et déplorent le choix du gouvernement de recourir à 29 ordonnances. Le Conseil d’Etat relève aussi que l’allégation d’un régime universel de retraite soit démenti par le fait que le projet de loi prévoit cinq régimes différents.

Face au flou artistique de ce projet de loi qui se prétend universel, mais qui se révèle d’ores et déjà tenir compte de certaines spécificités, mais pas de toutes, les professions libérales s’insurgent et ont décidé de durcir le ton et de maintenir leurs actions et leurs revendications.

 

Yann Arnoux-Pollak et Lionel Canesi


Lionel Canesi, Président de l’Ordre des experts comptables a appelé les experts comptables à poursuivre la grève des comptes de campagne des élus afin de les faire réagir et a rappelé, lors de la conférence de presse qui avait lieu au Club de la presse que les experts comptables avaient un régime et une caisse autonomes, ce qui n’excluait pas, en fait,  leur participation à la solidarité nationale. « Pourquoi ne pas dupliquer un système juste qui donne satisfaction et qui fonctionne ? » s’est-il interrogé.
Yann Arnoux-Pollak, Bâtonnier du barreau de Marseille a rappelé que les avocats étaient en grève depuis le 6 janvier et que cette grève venait d’être reconduite jusqu’au 4 février. Un mouvement d’une telle ampleur n’avait jamais eu lieu. C’est vraiment historique, mais le projet de réforme se révèle, selon lui, particulièrement inique pour la profession d’avocat qui passerait de cotisations de 14% à des cotisations de 28%. Ce qui représenterait une diminution de revenus de 40%. Ce qui paraît inacceptable. Selon lui, si la loi passe en l’état, ce seront les plus petits cabinets les plus touchés et certains cabinets seront inéluctablement obligés de fermer, ce qui occasionnera de nombreux licenciements économiques. « Après les déserts médicaux, nous assisterons à l’ère des déserts juridiques. Le comble est qu’il existe déjà des brèches dans un projet de loi qui se prétend universel. Certaines professions qui se sont insurgées bénéficient déjà de systèmes différenciés. Ce qui est inacceptable est le fait de faire passer un projet de loi d’une telle ampleur sans concertation. Nous aurions aimé être non seulement écoutés, mais être entendus» at-il conclu.
Thierry Desruelles, pharmacien à la Capelette et administrateur de la Caisse des retraites (CAVP) parle même «d’escroquerie». «Notre cause de retraite est autonome et a une part de répartition et une part de capitalisation. 8 milliards de capitaux financent des entreprises françaises. La réforme prévue est un abus de haut vol.», a t-il déclaré.
Stéphane Pichon, Président de l’Ordre des pharmaciens de la Région Sud confirme que les pharmaciens ont une caisse autonome et expliqué qu’en raison du  fait  que certains fonds aient perdu de leur valeur, les pharmaciens ne peuvent plus compter sur la revente de leur officine pour assurer leur retraite.

 

Saïd Ahamad, Mohamed Laquilla, Yann Arnoux-Pollak et Lionel Canesi


«Nous sommes favorables à une réforme des retraites ! mais pas celle-ci ! Nous voulons d’une réforme des retraites qui prenne en considération un contrat social, mais qui tienne compte des spécificités des professions libérales.
Nous sommes favorables à une réforme juste, équilibrée, favorable aux entrepreneurs et professionnels libéraux qui participent à la création de la croissance et de l’emploi.» a conclu Lionel Canesi.

Interpellés à ce sujet deux députés des Bouches du Rhône de la République en marche, Saïd Ahamad et Mohamed Laquilla présents à la conférence de presse ont affirmé leur «volonté de voir une retraite solidaire voir le jour, notamment pour les agriculteurs» a affirmé Said Ahmada. Mohamed Laquilla a, quant à lui, fait référence à son texte Attention à la révolte des fourmis où il s’insurgeait sur le fait que certaines catégories laborieuses voyaient peser sur elles le poids des charges et des cotisations de toutes sortes.

Certains représentants des professions libérales craignent même, ont-ils confié que ce projet élaboré dans la précipitation, sans concertation passe à la hussarde et certains évoquent même un recours éventuel au 49.3. (article 49 de la constitution de la cinquième république  qui permet de faire passer une loi  sans vote).


Catherine Merveilleux


#reformedesretraites, #macron, @yannarnouxpollac, @lionelcanesi, @stephanepichon, @laurentweil, #reformedesretrites, #retraiteuniverselle, #barreaudemarseille, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #marseille, #clubdelapressemarseille

Vœux du Gouverneur militaire, le Général Benoît Houssay

C’est en présence de nombreux consuls, de nombreux élus politiques et de nombreux responsables d’institutions et des Corps constitués que le Général Houssay responsable de la Zone de défense et de sécurité Sud, commandant de la zone terre sud a traditionnellement présenté ses vœux aux autorités civiles et militaires de Marseille dans le cadre exceptionnel du cercle mess de la garnison de Marseille situé au Fort Ganteaume.

En savoir plus

Vœux du syndicat F.O. en présence de Jean-Claude Gaudin

Le mois de janvier est traditionnellement le mois des vœux. Cette semaine, c’est F.O, syndicat majoritaire du personnel municipal et territorial à Marseille qui présentait ses vœux au théâtre de l’Odéon par l’entremise de Patrick Rué, secrétaire général des agents territoriaux. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que Jean-Claude Gaudin a fait son entrée pour cette cérémonie qui s’est achevée par un vibrant hommage à Jean-Claude ému aux larmes, lors d’une standing ovation.

En savoir plus

Islamogauchisme la trahison du rêve européen, un documentaire pertinent

C’est à l’initiative de Bruno Benjamin, Président du CRIF Marseille et de Raymond Arouch, Président du Centre Fleg que Yves Azeroual est venu présenter son documentaire, l’Islamogauchisme la trahison du rêve européen. Un film coup de poing qui interpelle et suscite de multiples interrogations.

En savoir plus


Email