Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Corania remet un chèque de 100.000 € aux hôpitaux de Marseille

Corania remet un chèque de 100.000 euros aux hôpitaux de Marseille et présente en avant-première sa borne hydro-alcoolique responsable, entièrement fabriquée sur le territoire Marseille-Provence.

Sylvie Breton, Laurent Cohen et Jean-Noël Argenson

 

Comme l’explique Laurent Cohen, actuel président de l’entreprise de parfums Corania :
«Tout allait bien pour l’entreprise de parfums Corania créée en 1934 par mon grand-père, Fernand Cohen, lorsque le 16 mars tout s’est brutalement arrêté. En 24h, nos commandes ont été annulées et nos bureaux vidés. A l’angoisse du chef de famille s’est ajoutée l’angoisse du chef d’entreprise et du citoyen. Je ne pouvais pas rester les bras croisés à attendre que la crise sanitaire passe, j’ai donc décidé de venir en aide au personnel soignant ainsi qu’aux salariés qui, en deuxième ligne, permettaient aux Français de continuer à se nourrir, à satisfaire leurs besoins vitaux, à vivre tout simplement. En tant que parfumerie, l’usine Corania disposait de stocks importants d’alcool et j’ai converti l’usine Corania des Pennes-Mirabeau dans la fabrication et la commercialisation du gel hydo-alcoolique, entièrement fabriqué et conditionné localement, dès que j’ai eu connaissance de l’arrêté dérogatoire du 20 mars qui permettait aux parfumeurs de fabriquer du gel. Nous avons ainsi produit 125 000 litres sur la période du 1° avril au 31 mai. Nous en avons offert 2 000 à l’AP-HM et nous leur avons promis que 10% des bénéfices effectués sur les ventes de gel leur seraient reversés.» C’est ce que confirme Sylvie Breton, directrice générale adjointe aux hôpitaux universitaires de Marseille et c’est pourquoi un chèque de 100 000 euros a été remis au siège de L’UPE13 à Phocéo (Fonds de dotation des hôpitaux universitaires de Marseille-Méditerranée). Au total, ce sont 6 tonnes de gel hydo-alcooliques qui ont été offertes aux hôpitaux, cliniques privées, instituts hospitalo-universitaires, institutions du territoire, établissements crèches et jardins d’enfants, associations de quartier, la Croix-Rouge, les Restaurants du cœur, le Secours populaire etc …et tout cela grâce à des dizaines de bénévoles qui ont travaillé sans relâche du 16 avril au 31 mai.

 


Dans la continuité de cette action, Laurent Cohen a présenté en avant-première, en présence  de Philippe Corcia, du Pr Jean-Noël Argenson, de Sylvia Breton et de Jean-Christophe Serfati, une borne de distribution de gel hydro-alcoolique responsable. Cette borne a été réalisée en partenariat avec Sarragala, une entreprise de Roquefort-la-Bédoule. Elle permet aux entreprises du territoire de répondre aux normes de sécurité et de s’équiper en matériel de désinfection. Elle est au prix de 320 euros, a une réserve de 10 litres, est activée par une pédale et a une capacité de 3200 doses.
Un bel exemple de créativité, de réactivité, d’ingéniosité et de solidarité ! Une belle aventure solidaire et humaine que Laurent Cohen aimerait pérenniser : c’est pourquoi, il a écrit au ministère de l’Intérieur.

 

Catherine Merveilleux


#ProjetResponsable, #TousUnis, #Solidarité, #Respnsabilité, #gelhydroalcoolique, #covid_19, #catherinemerveilleux, @Corania, lejouretlanuit.net, #lejouretlanuitpresse

Renaud Muselier suspecte que des centaines de millions de masques ont été stockés alors que les soignants et la population en étaient dépourvus

Le Gouvernement vient d’annoncer à grand renfort de communication que des centaines de millions de masques seront vendus, dès le lundi 4 mai dans les supermarchés au prix de 0,95 centimes d’euros pièce. D’où sortent ces masques ? Où étaient-ils stockés alors que les personnes âgées, les personnes fragiles, les soignants, les personnes contaminées et leurs proches en étaient dépourvues et cherchaient désespérément à s’en procurer, alors que dans le même temps, les pharmaciens navrés répondaient à leurs clients qu’ils en étaient démunis ? Si ce qu’il suspecte s’avérait exact, le Président de la Région Sud et des Régions de France affirme qu’il est bien résolu à porter plainte contre les responsables de ce scandale…

En savoir plus

Audrey Bossy propose des consultations gratuites de thérapie de couple, pendant la Pandémie

La période de pandémie du Covid_19 et le confinement que nous vivons peuvent s’avérer une véritable épreuve pour le couple et le faire imploser comme le prouvent le nombre important de divorces consécutifs au confinement en Chine. C’est pourquoi Audrey Bossy propose des consultations solidaires et gratuites aux couples en difficulté avant que ne se produise l’irrémédiable…

En savoir plus

Sophia Mabrouk crée une plateforme internet altruiste et solidaire

Objectif redynamiser l’économie locale marseillaise dévastée par la Pandémie. Présidente de So’Petit Déjeuner, Sophia Mabrouk vient de créer la plateforme internet Marseille Connection Sud . Une plateforme de mise en contact entre les consommateurs, les entrepreneurs et les commerçants. Une manière dynamique et efficace pour lutter contre le confinement qui empêche nos concitoyens de se procurer ce dont ils ont besoin et une excellente manière de relancer l’économie locale paralysée depuis le début de la Pandémie et le confinement.

En savoir plus

François David hospitalisé chez le professeur Raoult veut aider le personnel soignant des hôpitaux

Atteint du Covid_19, hospitalisé à l’hôpital de la Timone, dans un état grave, dans le service du Professeur Didier Raoult, François David ne tarit pas d’éloges sur celui-ci et sur  l’investissement du personnel soignant. Professionnel du livre, organisateur du Festival du livre de Marseille, il a décidé à l’initiative de l’auteur Jean-Paul Delfino de faire appel à tous les auteurs qu’il connaît pour réaliser bénévolement un recueil de nouvelles préfacé par Michel Drücker dont les bénéfices seront intégralement versés au service pédiatrique du Professeur Tsimaratos  de l’hôpital de la Timone.

En savoir plus


Email