Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

François David hospitalisé chez le professeur Raoult veut aider le personnel soignant des hôpitaux

Atteint du Covid_19, hospitalisé à l’hôpital de la Timone, dans un état grave, dans le service du Professeur Didier Raoult, François David ne tarit pas d’éloges sur celui-ci et sur l’investissement du personnel soignant. Professionnel du livre, organisateur du Festival du livre de Marseille, il a décidé à l’initiative des auteurs Jean-Paul Delfino et Patrick Coulomb de faire appel à tous les auteurs qu’il connaît pour réaliser bénévolement un recueil de nouvelles préfacé par Michel Drücker dont les bénéfices seront intégralement versés au service pédiatrique du Professeur Tsimaratos de l’hôpital de la Timone.

Professeur Tsimaratos de l’hôpital de la Timone

 

Catherine Merveilleux : Atteint par le Covid_19, tu as été hospitalisé à l’IHU du professeur Raoult…

François David : Lorsque je me suis rendu à la consultation de l’IHU du professeur Raoult à l’hôpital de la Timone, j’y suis allé sur mes deux jambes avec des symptômes proches de ceux de la grippe : toux, courbatures, état fébrile. J’ai été testé, j’ai passé un scanner et un électrocardiogramme. Mes poumons étaient touchés. Sujet à risques, j’ai été traité à l’Hydrochloroquine et à l’Azythromycine. Au bout de 7 jours, ma charge virale a baissé, je pensais pouvoir sortir, mais ma température est brusquement montée à 39,5° et plus, j’ai eu des hallucinations. J’ai perdu 10 kgs en 10 jours. J’étais dans un état très grave.
Mais grâce à l’équipe médicale, ses infirmières, ses aides soignantes, ses médecins, j’ai été sauvé. Je ne saurais jamais assez exprimer ma gratitude à ces médecins fantastiques que sont Nicolas Bruder, Fabrice Michel et Lionel Velly. Ce sont de véritables héros qui travaillent 19 heures par jour.
J’ai aussi été très touché par une infirmière, une petite aide soignante adorable qui m’a soigné sans relâche jour après jour, au péril de sa vie et toujours avec le sourire. Un jour, elle m’a confié qu’elle avait une petite fille de quatre ans que personne dans son entourage ne voulait garder, par peur de contracter le Corona. Se dévouant sans compter pour 1200 euros par mois avec une gentillesse inépuisable, elle était traitée à l’extérieur de l'hopital comme une pestiférée. J’en ai chialé…

C.M. : Ce fut une expérience hors normes…

F.D. : Le service d’infectiologie est un service spécial. La chambre où j’étais mis en quarantaine n’avait pas de serrure. De l’intérieur, impossible de l’ouvrir. Seul le personnel hospitalier peut l’ouvrir de l’extérieur grâce à une carte magnétique. De ma chambre, j’entendais tout ce qui se passait dans cet hôpital transformé en hôpital de guerre face à une situation paroxystique d’urgence maximale. Ce service est vraiment un bunker, un lieu où des gens souffrent, mais aussi un lieu qui redonne foi en l’humain car ce dévouement sans failles est réconfortant.

C.M. : Professionnel du livre, organisateur du Salon du livre de Marseille, tu as décidé de faire quelques chose pour aider ces héros…

F.D. : Oui, j’ai décidé de contribuer à réaliser grâce à des auteurs bénévoles un recueil de nouvelles dont les bénéfices seront intégralement versés au service pédiatrique du Professeur Tsimaratos à la Timone, professeur qui a écrit  le livre «Repenser l’hôpital» et qui est l’instigateur et le Président de l’association «Hope Project» qui œuvre en faveur des enfants malades de l’hôpital de la Timone. Participeront à ce recueil Didier Van Cauwelaert, René Fregni, Eglantine Eméyé, Jean-Louis Debré, Alexandre Jardin, Ian Manook, Serge Scotto etc… (voir liste). Il sera préfacé par Michel Drücker. Tous les auteurs que j’ai sollicités ont été sensibles à ma demande et ont tout de suite dit oui. Ils seront une quarantaine en tout. Le livre sera dans un premier temps en version numérique, puis dans un deuxième temps édité en version papier. La sortie officielle aura lieu en décembre prochain lors du Festival du Livre de Marseille, en présence du professeur Raoult, je l’espère.

Il s’appellera « Voyages immobiles en temps de confinement ».

 

Liste des auteurs :

Olympia Alberti, Caroline Audibert, Antoine Audouard, Claire Barré, Elsa Charbit, Patrick Coulomb, Vincent Crouzet, Jean-Louis Debré, Jean-Paul Delfino, Gilles Del Pappas, Michel Drücker, Jean-Christohe Duchon Doris, Eglantine Eméyé, Lorraine Fouché, René Frégni, Henri-Christian Giraud, Maurice Gouiran, Jean-Philippe Gueran, René Guitton, Anne Icart, Alexandre Jardin, Constance Joly, Emilie Laget, Ian Manook/ Roy Braverman, Cyril Massarotto, Thierry Maugenest, Florence Quentin, Thomas Rabino, Marie Robert, Serge Scotto, François Thomazeau, Alexandra Ughetto, Eric Valmir, Didier Van Cauwelaert, Clélia Ventura
Dessins de Fathy Bourayou, Lassaad Metoui

Dessin de couverture by Boloniaise

Editeurs : Parlez moi d’un livre et The Melmac cat pour la version numérique.


Catherine Merveilleux


#covid_19, #festivaldulivredemarseille, #didierraoult, #tsimaratos, #hopitaldelatimone, #hydrochloroquine, #catherinemerveilleux, #lejouretlanuit.net, #marseille

Avocats, experts comptables et pharmaciens unis contre la Réforme des retraites

Les professions libérales représentées par Yann Arnoux-Pollak, Bâtonnier du Barreau de Marseille, Lionel Canesi, Président de l’Ordre des experts comptables de la Région Sud et Stéphane Pichon, Président de l’Ordre des Pharmaciens de la Région Sud se fédèrent contre la Réforme des retraites qui leur porte lourdement préjudice et s’unissent contre cette réforme qu’ils estiment  élaborée dans la précipitation et sans concertation préalable.

En savoir plus

Vœux du Gouverneur militaire, le Général Benoît Houssay

C’est en présence de nombreux consuls, de nombreux élus politiques et de nombreux responsables d’institutions et des Corps constitués que le Général Houssay responsable de la Zone de défense et de sécurité Sud, commandant de la zone terre sud a traditionnellement présenté ses vœux aux autorités civiles et militaires de Marseille dans le cadre exceptionnel du cercle mess de la garnison de Marseille situé au Fort Ganteaume.

En savoir plus

Islamogauchisme la trahison du rêve européen, un documentaire pertinent

C’est à l’initiative de Bruno Benjamin, Président du CRIF Marseille et de Raymond Arouch, Président du Centre Fleg que Yves Azeroual est venu présenter son documentaire, l’Islamogauchisme la trahison du rêve européen. Un film coup de poing qui interpelle et suscite de multiples interrogations.

En savoir plus


Email