Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Municipales 2020 : Soirée des soutiens de Bruno Gilles

C’est au Manu Beach à la Valentine autour de la piscine que le sénateur L.R. Bruno Gilles, l’un des deux candidats déclarés à droite a officiellement lancé sa campagne pour les Municipales de Mars 2020. Il était accompagné de Renaud Muselier, Président de la Région Sud. Les deux «bébés Chirac» ont rendu un vibrant hommage au Président de la République, Jacques Chirac, décédé la veille qu’ils avaient eu le privilège de côtoyer, l’un comme directeur de campagne en 1995 et en 2002 et le second en tant que Ministre aux Affaires Etrangères de 2002 à 2005. Ils ont tous les deux souligné les valeurs universelles que l’ancien chef d’état avait su leur inspirer.

 

C’est devant 2400 personnes que Bruno Gilles après un hommage ému à Jacques Chirac a développé la vision et l’ambition qu’il avait pour Marseille et les principes qui sont les siens en matière de loyauté et de fidélité et surtout d’empathie et de proximité avec les Marseillais et les Marseillaises car pour lui faire de la politique, c’est être en contact. Il a confirmé qu’il irait jusqu’au bout de sa campagne pour les Municipales et n’abandonnerait pas en cours de route et a défini quelques grands axes et priorités, à savoir le combat contre les extrêmes, la lutte contre le cancer et le combat en faveur de l’écologie inspiré par Jacques Chirac, qui dès 1995 prenait le problème à bras le corps avec sa célèbre phrase prononcée à Johannesburg: «Notre maison brûle et nous regardons ailleurs.» Aux détracteurs qui lui reprochaient d’avoir choisi une carrière nationale, en tant que sénateur et en tant que député, Bruno Giles a répondu que ces accusations étaient déplacées et qu’il était fier d’avoir pu porter une loi contre l’habitat indigne, peu après le drame de la rue d’Aubagne à Marseille, à l’Assemblée nationale et qu’il avait toujours porté la voix des Marseillais à Paris et les avaient toujours représentés, tout en gardant, en tant que maire des 4° et 5° arrondissements, une grande proximité avec eux. «Pour gouverner Marseille, il faut comprendre les contours de l’âme marseillaise. Avec ses contradictions et sa flamme.»at-il ajouté.

Plus déterminé que jamais et plein de fougue, il a assuré qu’il serait « un maire à plein temps » faisant allusion à sa concurrente, Martine Vassal qui ambitionne de cumuler la présidence de la Métropole et la Mairie de Marseille. Il a conclu son discours devant un parterre de militants convaincus en déclarant : «Et bien moi je veux mener et gagner ce beau combat pour les enfants de Marseille. Merci à tous. Je vous donne rendez-vous très vite. Vous êtes Marseille. Vous êtes les Marseillais. Nous sommes les Marseillais. Et nous allons gagner!»

Faisant allusion aux sondages parus la veille et donnant Martine Vassal gagnante, Bruno Gilles les a jugés indécents en raison de la mort de Jacques Chirac. Quant à Renaud Muselier, il a suggéré sur scène : «Il faut mettre un terme à ce duel et bâtir un front-marseillais compatible, en y incluant des gens de la société civile, voilà l’alchimie qu’il faut mettre en place !» puis, lors de la conférence de presse tenue à l’issue du meeting, en coulisses, il a déploré l’absence d’autres élus L.R que lui au meeting et a déclaré que les deux rivaux LR (Bruno Gilles et Martine Vassal ) devaient impérativement trouver un accord pour que les Républicains conservent la gouvernance de la 2° ville de France. «Il faut que les deux candidats L.R se parlent ! » at-il déclaré. Renaud Muselier, toujours en coulisses s’est dit «sidéré de constater qu’à moins de six mois du premier tournoi ni LREM, ni les partis de gauches n’avaient présenté de programme ou de candidats.»

 

 

Etaient également présents : Bernard Valero, ambassadeur de France et ancien porte parole du Quai d’Orsay, Pierre Garosi, président de la Ligue contre la cancer des Bouches du Rhône et Albert Lapeyre, président des écologistes du Trèfle.

 

Catherine Merveilleux


#municipales2020, #marseille, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #jacqueschirac,@renaudmuselier, @brunogilles, @cecileestienne, #mairiedemarseille

Grand Opening by Medinsoft au château Saint-Victor

C’est dans le cadre paradisiaque du Parc du Château Saint-Victor que près de 2000 invités se sont retrouvés pour la soirée économique autour de l’innovation et du digital de l’année, la soirée Medinsoft. Une soirée chaleureuse, conviviale, festive, mais aussi et surtout de networking et de business.

En savoir plus


Email