Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Rencontre avec le Gouverneur militaire de Marseille, Benoît Houssay

C’est autour d’un petit déjeuner au Château Saint-Victor que j'ai rencontré le Général de corps d’armée, Benoît Houssay, afin de dresser le bilan de cette année 2020 si particulière avant d’aborder les perspectives, les défis et les grands rendez-vous de 2021.

 

Basé à Marseille, le général de corps d’armée, Benoît Houssay assure pour la Zone Sud, l’une des sept régions militaires du territoire métropolitain, les fonctions d’Officier général de la zone défense et de sécurité (conseiller militaire du Préfet de zone, M. Christophe Mirmand) et de commandant de l’Armée de terre.

 

Le Gouverneur de Marseille a expliqué combien cet échange avec la presse était essentiel à ses yeux car la presse est un vecteur de communication important pour faire comprendre au public les actions de l’armée, sensibiliser les Jeunes et éventuellement susciter chez eux l’ envie d’incorporer l’armée.


Il a aussi dressé une rétrospective de cette année 2020 si atypique et hors normes où l’armée a été sollicitée à multiples reprises, et ce dès fin janvier afin d’accueillir les réfugiés de Wuhan, procéder à la désinfection des avions et faire en sorte que toutes les mesures sanitaires et prophylactiques soient assurées dans de bonnes conditions. C’est aussi l’Armée qui a procédé à la désinfection du porte-avions Charles de Gaulle.


L’Armée a par ailleurs travaillé en étroite relation avec l’ARS, a assuré le transport de masques sanitaires de protection contre le Covid, a assuré le transfert de malades touchés par la pandémie et est intervenue dans les EPADHs. La Légion basée à Aubagne a notamment prêté main forte au personnel médical de l’hôpital de la Conception.

 

L’armée a donc été très fortement sollicitée et mobilisée pendant la pandémie de Covid dans le cadre de l’opération Résilience. L’Armée a aussi surveillé les entrepôts où étaient stockés les masques, les médicaments et les provisions à un moment où l’Etat craignait que la pénurie n’entraîne des pillages et a assuré la désinfection des bâtiments publics. L’Armée est désormais précurseuse en matière de désinfection de lieux publics et met en place des protocoles de prévention dans les entreprises, ce qui permettra à l’avenir la relance économique tant espérée.

 

 

Le Général a ensuite expliqué qu’après l’attentat islamiste de Nice en octobre dernier, Emmanuel Macron avait renforcé de 4.000 hommes l’opération Sentinelle mise en place en 2015, à la suite des attentats de Charlie Hebdo les 7, 8 et 9 janvier, opération qui mobilisait jusque là 3 000 militaires. Les militaires réquisitionnés, formés sont chargés d''assurer la sécurité des sites sensibles particulièrement exposés à la menace terroriste: lieux de culte, écoles, monuments, gares, aéroports, etc... Ils ont notamment assuré la protection des lieux de cultes, synagogues et églises pour les fêtes juives de cet automne et les fêtes de la Toussaint et de Noël chez les Catholiques.

 

Le Gouverneur militaire a rappelé les missions de l’Armée en  matière de protection contre les catastrophes naturelles comme les inondations et les incendies, notamment les incendies de forêt surgissant tous les ans en été, lors desquels l’Armée intervient dans le cadre de l’opération Héphaïstos, du nom du dieu du feu dans la mythologie grecque. Héphaïstos est un protocole où les militaires interviennent aux côtés des sapeurs-sauveteurs et des sapeurs-pompiers chaque été lorsque les conditions météorologiques dans le Sud de la France augmentent considérablement le risque de feux de forêt.


Par ailleurs, au niveau international, l’Armée continue ses intervention au Sahel et est toujours prête à intervenir sur ordre du chef d’Etat et à être opérationnelle dans un laps de temps de 12 heures car comme l’a rappelé Benoît Houssay la France est le seul pays  européen où le chef de l’Etat peut ordonner des interventions militaires sans consultation préalable du Parlement. Il a aussi annoncé que les premiers Griffons seraient au Sahel en 2021 et les premiers Jaguars en 2022.

 

Le Gouverneur militaire de Marseille a ensuite abordé les grands défis et les grands rendez-vous de 2021 avec notamment entre autres.
- Le 18 mars une conférence du Général Facon sur le Jihadisme à l’Hôtel de Région.
- Le 19 juin la journée nationale des blessés de l’Armée de terre, mais cela risque d’être remis en question à cause du deuxième tour des régionales.
- Le 14 juillet le traditionnel défilé du 14 juillet.
- En septembre la Foire internationale de Marseille (FIM)

 


Il a ensuite insisté sur le fait que l’Armée est très soucieuse du renouvellement de ses effectifs, tant au niveau quantitatif que qualitatif et sur le fait qu’elle met en place des campagnes de recrutement. «Après les attentats de Nice, a-t-il constaté, il y a eu un pic de recrutement et un véritable engouement des Jeunes pour l’armée, sans doute dûs à une prise de conscience.» Il a ajouté que le 23 mars 2021, une convention serait signée avec Aix-Marseille-Université et l’IEP d’Aix.

Le protocole est le suivant pour intégrer l’Armée. Les postulants sont reçus à la CIRFA. Il est obligatoire de prendre auparavant rendez-vous sur le site sengager.fr ou par téléphone au 04 13 59 47 70. Selon leur profil psychologique, leurs capacités physiques, ils sont alors orientés en fonction de leurs compétences et leurs aptitudes. «La précarité de certains Jeunes est parfois inquiétante, préoccupante, mais notre plus belle récompense est quand au bout de cinq ans, un jeune nous dit : "Merci vous m’avez remis dans le droit chemin.» On peut alors se dire. On a fait notre job !» a conclu le Général.

 
L’Armée est aussi solidaire de ses membres comme l’a expliqué Benoît Houssay, qui a rappelé la visite de la Ministre des armées le 22 janvier dernier à la Maison Athos, maison qui accueille les blessés pour leur permettre de se réinsérer dans la vie normale après un traumatisme psychique ou psychologique. Il a rappelé aussi le rôle important des réservistes opérationnels qui peuvent, lors de stages s’inscrire à différents modules et développer différents types de compétences comme se défendre sans utiliser des armes.

 

Marseille est symboliquement la capitale militaire des 21 départements des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie et Corse. Les décisions d’engagement des armées en zone sud se font depuis la Cité Phocéenne. Comptant près de 45 unités des forces armées, la Zone sud est la première zone de présence militaire du territoire. Elle compte notamment 30 000 hommes de l’Armée de terre, soit 30 % de son effectif global.

 

CIRFA

28 rue des Catalans

13007 Marseille

Tél.:04 13 59 47 70

sengager.fr

 

Catherine Merveilleux


#benoithoussay, #gouverneurmilitairedemarseille, #marseille, #sahel, operationsentinelle, #operationresilience, #generaldecorpsdarmee, lejouretlanuit.net, #jihadisme, #CIRFA

Une lueur d’espoir pour la réouverture des restaurants et des cinémas

Martine Vassal et Renaud Muselier viennent d’adresser une lettre au Pr. Didier Raoult dans laquelle, ils suggèrent que l’IHU dirigé par le Pr. Didier Raoult pilote une expérimentation d’ouverture des restaurants.

 

En savoir plus

La success story des Frères Milanesio

C’est en avant-première que Julien et Olivier Milanesio, co-fondateurs et dirigeants de Cap Milanesio viennent d’inaugurer officiellement leur nouvelle concession automobile à Marseille dans le 13° arrondissement et à cette occasion de lancer l’ENYAQ iV, le nouveau SUV émotif et efficient 100% électrique de SKODA.

 

En savoir plus


Email