Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Sophia Mabrouk crée une plateforme internet altruiste et solidaire

Objectif redynamiser l’économie locale marseillaise dévastée par la Pandémie

Présidente de So’Petit Déjeuner, Sophia Mabrouk vient de créer la plateforme internet Marseille Connection Sud. Une plateforme de mise en contact entre les consommateurs, les entrepreneurs et les commerçants. Une manière dynamique et efficace pour lutter contre le confinement qui empêche nos concitoyens de se procurer ce dont ils ont besoin et une excellente manière de relancer l’économie locale paralysée depuis le début de la Pandémie et le confinement.

petit dejeuner romantique

 

Catherine Merveilleux : Comment est né le concept de Marseille Connection Sud et quelle en est l’ambition ?

 

Sophia Mabrouk : Marseille Connection Sud a pour ambition de mettre en contact les commerces et les services de proximité des 8/9/10ème arrondissements et les citoyens. Je me suis moi-même mise volontairement en quarantaine au début de la Pandémie car j’avais été en contact avec plusieurs personnes qui sont tombées malades ou qui ont été testées positives au Covid_19. Je suis maman de jeunes enfants de 8 ans et de 8 mois et j’ai une grand-mère de 95 ans et je ne voulais pas leur faire courir le monde danger. J’ai donc très tôt pris conscience des problèmes suscités par le confinement et j’ai, après réflexion, lancé cette plateforme, il y a une dizaine de jours. L’engouement a été immédiat et l’alchimie a tout de suite fonctionné. Un reportage sur TF1 a même été consacré à cette initiative, il y a quelques jours. Les membres qui adhèrent au  groupe sont passés en quelques jours au nombre de plus de 2600 membres. Je suis avec mon mari, que j’ai connu à la fac., administratrice de ce groupe.

Une autre de mes motivations pour lancer Marseille Connection Sud est que je suis moi-même auto-entrepreneur et présidente d’une société qui existe depuis deux ans, qui s’appelle So’Petit Déjeuner. Cette société crée des Brunchs Lovers pour les jeunes mariés, pour les amoureux qui veulent déclarer leur flamme ou faire une demande en mariage, des petits déjeuners surprises à domicile ou dans des lieux atypiques, romantiques, bucoliques. Elle organise aussi des petits déjeuners professionnels, lors de séminaires, lors de cocktails d’entreprise ou lors de salons. Les activités de mon entreprise se sont brutalement arrêtées le 16 mars dès le début du confinement et les annulations de petits déjeuners, de cocktails se sont succédées en cascade. Consciente des problèmes que rencontraient les entrepreneurs, les commerçants et bien sûr les consommateurs, face à cette catastrophe sanitaire, j’ai mis en place cette plateforme internet. En matière de confinement, j’avais, par ailleurs, vécu une expérience un peu similaire quoique différente. Enceinte de ma fille de 8 mois et alitée, je me suis retrouvée dans l’impossibilité de sortir pour me rendre chez mes commerçants. Le week-end j’avais des visites, mais dans la semaine, j’étais seule, mon mari étant au travail et j’avais besoin de me faire livrer, étant dans l’impossibilité de sortir pour aller chez mon boucher, mon poissonnier, chez mes commerçants préférés.

 

 

C.M. : Comment le groupe Marseille Connection Sud fonctionne t-il ?

S.M. : Pour y adhérer, il suffit d’un clic. Les membres publient leurs recherches de recommandations, leurs avis, leurs plans, leurs nouveautés.  Les commerçants peuvent contacter les administrateurs, c’est à dire mon mari et moi-même par message privé sur Facebook pour se faire référencer. Les professionnels peuvent ainsi gagner en visibilité et bénéficier d’un réseau d’entraide. Ils sont référencés dans un annuaire pratique avec description de leur activité, référencement de leur site web, de leur page Facebook et publication de leurs photos dans l’album.

 

C.M. : Les commerçants et les membres doivent-ils payer un droit d’entrée ?

S.M. : Non, c’est une plateforme à but non lucratif. Mon objectif a été dès la gestation du projet et durant son élaboration uniquement de mutualiser mes réseaux pro et perso et de créer une synergie pour relancer l’économie locale. Tout est gratuit !

 

C.M. : Comment imaginez-vous l’Après Covid_19 ?

S.M. : Après la crise sanitaire, il y aura une crise sociale et les entreprises auront de grandes difficultés à surmonter. C’est pour cela que j’essaye grâce à Marseille Connection Sud de créer une fédération de toutes nos énergies, de tous nos réseaux pour résister. Nous sommes tous déterminés à résister et à franchir cet écueil qui risque malheureusement de perdurer.


Certes, au niveau sanitaire et au niveau social, c’est une catastrophe mais je pense que cette Pandémie nous permettra de prendre conscience de certaines réalités au niveau écologique et humain et de modifier nos comportements. Nous nous rendons compte, pour bon nombre d'entre nous, de ce qui est important et de ce qui ne l’est pas et nous avons  pour beaucoup découvert la nécessité de nous unir, d’être solidaires, de nous fédérer pour être plus forts. Certains points sont positifs.
Par contre, je me fais beaucoup de souci pour les enfants qui ont vécu cette période terriblement anxiogène, qui ont entendu les infos inquiétantes diffusées en boucle à la télé et qui appréhendent désormais de sortir dans la rue, d’aller au parc de jeux ou de retourner à l’école par peur de la contamination.

 

Petit déjeuner à la campagne

 

Pour rejoindre le groupe :

https://www.facebook.com/groups/MARSEILLECONNECTIONSUD/


Catherine Merveilleux


#marseilleconnectionsud, #covid_19, #confinement, #catherinemerveilleux, #marseille, #lejouretlanuit.net, #marseille, #marseilleconnectionsud, #altruisme, #solidarité

 

François David hospitalisé chez le professeur Raoult veut aider le personnel soignant des hôpitaux

Atteint du Covid_19, hospitalisé à l’hôpital de la Timone, dans un état grave, dans le service du Professeur Didier Raoult, François David ne tarit pas d’éloges sur celui-ci et sur  l’investissement du personnel soignant. Professionnel du livre, organisateur du Festival du livre de Marseille, il a décidé à l’initiative de l’auteur Jean-Paul Delfino de faire appel à tous les auteurs qu’il connaît pour réaliser bénévolement un recueil de nouvelles préfacé par Michel Drücker dont les bénéfices seront intégralement versés au service pédiatrique du Professeur Tsimaratos  de l’hôpital de la Timone.

En savoir plus

Avocats, experts comptables et pharmaciens unis contre la Réforme des retraites

Les professions libérales représentées par Yann Arnoux-Pollak, Bâtonnier du Barreau de Marseille, Lionel Canesi, Président de l’Ordre des experts comptables de la Région Sud et Stéphane Pichon, Président de l’Ordre des Pharmaciens de la Région Sud se fédèrent contre la Réforme des retraites qui leur porte lourdement préjudice et s’unissent contre cette réforme qu’ils estiment  élaborée dans la précipitation et sans concertation préalable.

En savoir plus

Vœux du Gouverneur militaire, le Général Benoît Houssay

C’est en présence de nombreux consuls, de nombreux élus politiques et de nombreux responsables d’institutions et des Corps constitués que le Général Houssay responsable de la Zone de défense et de sécurité Sud, commandant de la zone terre sud a traditionnellement présenté ses vœux aux autorités civiles et militaires de Marseille dans le cadre exceptionnel du cercle mess de la garnison de Marseille situé au Fort Ganteaume.

En savoir plus


Email