Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Vœux 2023 de Renaud Muselier à la presse

C’est devant une salle comble que Renaud Muselier, Président de la Région Sud vient de présenter ses traditionnels vœux à la presse.

Il a, à cette occasion, rappelé le rôle fondamental de la presse dans le monde, que ce soit à propos de la Guerre en Ukraine, des vaccins COVID ou de inflation : plus que jamais, la presse a joué, a-t-il déclaré, à plein son rôle de vigie, pour distinguer le vrai du faux, l’intox de l’info. Il a rappelé que dans de nombreux pays, partout dans le monde, le métier de journaliste était souvent un combat permanent et que 530 journalistes étaient actuellement emprisonnés dans le monde, soit 40 de plus qu’en 2021. « Quand on pense que 70 % de la population mondiale vit dans des pays autoritaires, dictatoriaux ou totalitaires, je crois que nous avons de la chance de vivre en Europe, de vivre en France, de vivre en région Sud parce qu’on a cette liberté, cette indépendance, protégés par la Constitution et par la loi ! Et vous pourrez toujours compter sur moi pour les défendre, à mon niveau », a-t-il déclaré.

  Il a ensuite dressé le bilan et dessiné les perspectives que se fixait la Région Sud. «Face au pessimisme ambiant, aux oiseaux de mauvais augure», il s’est montré résolument optimiste. «A la résignation et au manque d’ambition, il a déclaré souhaiter résolument opposer la détermination et l’action.»

Fier de son bilan, il a dressé la liste des actions menées par la Région Sud ces 6 dernières années.    
"Nous sommes devenus région-pilote de la planification écologique en France ! Nous sommes allés chercher des masques, on a aidé les entreprises, les restaurants, les commerçants ! Nous avons lancé un fonds d’un milliard d’euros pour la Méditerranée du Futur ! Nous avons adopté le premier budget vert d’Europe ! Nous avons doublé le montant du Contrat de Plan Etat-Région, nous sommes passés de 300 millions d’euros à 10 milliards de crédits européens !» a-t-il déclaré.
Il a aussi affirmé accompagner, avec la Région, du lycée jusqu’à la retraite, les habitants de la Région sud en les transportant et en les soutenant dans leur vie quotidienne comme en ce moment en ce qui concerne les boulangers et les artisans, face aux factures d’énergie.

 

 

Le président de Région a, par ailleurs, mis en exergue l’action importante entreprise par la Région en faveur de la lutte contre le changement climatique et pour la biodiversité : « avec un budget 100 % climat, le premier budget vert d’Europe, c’est-à-dire 30 milliards d’euros investis sur le territoire par l’Europe, l’Etat et la Région.» Il s’appuie pour cela sur les points forts de la Région, à savoir :« Le photovoltaïque et nos 300 jours de soleil par an, l’éolien flottant, l’hydraulique, le nucléaire-fission comme la fusion avec Iter, la méthanisation, l’hydrogène… ». Dans cette optique, il a annoncé le lancement de la 1ère flotte 100 % décarbonée de cars dans les Alpes-Maritimes dès le mois de septembre et les moyens importants employés pour lutter contre la pollution des bateaux de croisière; « Nos bateaux polluent dans les ports. On agit, on électrifie les quais avec le programme "Escales Zéro Fumée", dans lequel on investit 31 millions d’euros pour les ports de Marseille, Toulon et Nice. Avec les filtres à particule, le changement de motorisation des navires... ».     

Il s’est aussi monté très positif, en ce qui concerne l’économie et l’industrie. « Nous sommes une terre d’excellence industrielle, économique, avec nos fleurons - CMA-CGM, Airbus Hélico, Thalès, Pernod Ricard, ST Micro, Amadeus, ONET, Ipsen Pharma» et la culture : «Nous sommes une terre résolument culturelle, forte de ses établissements culturels et de ses équipes artistiques exceptionnelles, 1ère région de festivals en Europe, 2e région de cinéma de France, faite d’identités multiples avec nos traditions et tous ceux qui les font vivre, souvent de façon bénévole. Un vivier magnifique ! «
Il a ensuite répertorié les événements sportifs d’envergure à venir, dans la Région, à savoir l’accueil de la coupe du monde de rugby en 2023, les épreuves de voile des Jeux Olympiques en 2024…

En termes de santé, il a annoncé l’ouverture de: « 2.000 places supplémentaires de formations d’infirmières, d’aides-soignants, de kinésithérapeutes, en plus des 18 000 déjà ouvertes. Cela mènera à 20 000 par an !»a-t-il ajouté.

En termes de défense, il a promis que la Région allait devenir la première région à conventionner avec le ministère des Armées ! Nous avons ici 37 000 soldats, soit 16 % des effectifs nationaux.

Il a aussi abordé la question de son alliance avec différentes personnalités d’obédiences multiples, lors des dernières régionales en déclarant : «Plus que jamais , le mot d’ordre en 2023, c’est : Notre Région d’abord ! On a été élu sur cette idée en 2021, et ça reste ma boussole politique. Dans tous les territoires, je défends l’unité des gens raisonnables contre les extrêmes avec 11 formations politiques au sein de ma majorité. Au sein de mon parti régional, « Cap sur l’avenir : nos territoires d’abord», il y aura 14 formations politiques.

Un discours résolument fédérateur et empreint d’optimisme : « Notre Région est positive, optimiste, à la manœuvre. A la résignation et au pessimisme, on oppose la détermination et l’action. Au "déclinisme" et à l’angoisse, on oppose la joie de vivre et l’engagement. A la division, à la fracture, on oppose le rassemblement et l’addition des forces…  «A chaque fois qu’on nous promet l’Apocalypse, on se trompe ». Selon Renaud Muselier : « Il ne faut pas se laisser influencer par les prophètes de malheur. Ils font tous les mauvais choix, avec leur mauvaise foi, pour nous emmener sur la mauvaise voie. Je leur opposerai toujours un optimisme de combat, c’est le sens de ma méthode de médecin : un diagnostic fin, pour un bon traitement, jusqu’à la guérison en passant par la convalescence ».


Catherine Merveilleux


#régionsud, #renaudmuselier, #JO2024, #capsurlavenir, lejouretlanuit.net, #marseille, #capsurlavenir, #politique, #vœux2023


Email