Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Vœux du syndicat F.O. en présence de Jean-Claude Gaudin

Le mois de janvier est traditionnellement le mois des vœux. Cette semaine, c’est F.O, syndicat majoritaire du personnel municipal et territorial à Marseille qui présentait ses vœux au théâtre de l’Odéon par l’entremise de Patrick Rué, secrétaire général des agents territoriaux. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que Jean-Claude Gaudin a fait son entrée pour cette cérémonie qui s’est achevée par un vibrant hommage à Jean-Claude ému aux larmes, lors d’une standing ovation.

 

Ce n’est un secret pour personne, depuis Gaston Defferre, le maire de Marseille gouverne en étroite collaboration avec le syndicat FO. Le maire, Jean-Claude Gaudin qui achèvera son dernier mandat le 22 mars prochain a continué à soutenir ce syndicat dans ses revendications, à entretenir des liens étroits avec lui et à céder à ses suppliques et revendications. « Monsieur le Maire a déclaré Patrick Rué, vous affirmez que vous êtes celui qui aura le plus donné à ses agents. Vous n’avez jamais fait mystère de votre proximité avec notre syndicat comme l’avait fait en leur temps Gaston Defferre et Robert Vigouroux. Ce n’est rien connaître de notre fonctionnement que de penser que FO se positionne en gestionnaire. A la ville de Marseille, le seul patron, c’est le maire !» Il a aussi rappelé qu’il y a dix  ans, Jean-Claude Gaudin s’était vu décerné une carte de membre d’honneur de F.O. Il a bien rappelé que FO ne cogérait pas la ville mais avait une force de négociation. Il a aussi insisté sur le fait qu’on en demandait toujours plus au personnel territorial  et qu’il était désormais question d’installer des pointeuses avec des badges pour contrôler le temps effectif de travail dans les écoles et les crèches. Il s’est aussi insurgé sur l’arnaque de l’âge pivot dans la réforme des retraites, alors que le seul véritable enjeu était en réalité les retraites à point. Il a aussi remercié le maire pour tout ce qu’il a apporté et a loué Martine Vassal pour les bonnes relations que les agents territoriaux entretenaient avec le Département. Le Maire, a, quant à lui, évoqué avec nostalgie son départ prochain et s’est auto-félicité de son bilan, tout en déplorant, néanmoins les 8 morts de la rue d’Aubagne auxquels, il a déclaré  penser tous les jours et qui le hantaient depuis la catastrophe. Il a aussi rendu hommage aux agents territoriaux pour leur travail et leur investissement, lors du drame de la rue d’Aubagne. Il a aussi annoncé qu’une place du Panier porterait le nom de François Moscati, un grand syndicaliste de F.O.

 


F.O. aura bien évidemment son mot à dire, lors du scrutin des prochaines échéances électorales…

 


Catherine Merveilleux


#jeanclaudegaudin, #fo, #forceouvriere, #marseille, @patrickrue, @martinevassal, @catherinemerveilleux, #electionsmunicipalesmarseille2020 lejouretlanuit.net,

Elections municipales - Samia Ghali se lance dans la bataille des Municipales

Désormais en rupture avec le P.S., Samia Ghali se considère toujours de gauche mais estime qu’elle est désormais une femme libre. Elle vient de se lancer dans la bataille des Municipales dans son local de campagne rue Davso, au milieu de ses militants venus très nombreux la soutenir.

En savoir plus

Elections municipales - L’éclatement des clivages sur la liste Bruno Gilles, la candidature de Richard Martin

Bruno Gilles, candidat aux élections municipales vient lui aussi de se lancer dans la campagne pour les municipales. Une campagne qui suscite bien des interrogations car sur les différentes listes, on découvre des noms de citoyens issus de la la société civile, comme celui de Richard Martin, par exemple.

 

En savoir plus

Elections municipales - Bruno Gilles, un maire pour la transparence et l'éthique

Bruno Gilles, candidat aux élections municipales vient lui aussi de se lancer dans la campagne pour les municipales. Une campagne qui suscite bien des interrogations car sur les différentes listes, on découvre des noms de citoyens issus de la la société civile, comme celui de Richard Martin, par exemple.

 

En savoir plus

Elections municipales - L’éclatement des clivages sur la liste Yvon Berland

Les 15 et 22 mars prochains auront lieu les élections municipales. Après un long règne Jean-Claude Gaudin quittera ses fonctions. Les têtes de liste commencent à révéler leurs colistiers et l’électeur lambda, plongé dans une grande confusion, reconnait sur certaines listes des noms qui le surprennent. Notamment celui de Caroline Pozmentier-Sportich autrefois LR derrière Jean-Claude Gaudin et responsable de la Sécurité et de la Police municipale. Pourquoi cet éclatement des clivages Gauche-Droite ? En savoir plus


Email