Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Le Club de la Croisière Marseille Provence. Bilan et perspectives

C’est lors d’un point presse au 30° étage de la Tour La Marseillaise que le Club Marseille Provence, a présenté son bilan après la trop longue période où les mesures sanitaires dues au Covid ont paralysé l’activité des croisières. Son président Jean-François Suhas a annoncé les perspectives d'une saison que l’on espère prometteuse.

 

Marseille est le premier port de croisière de France et la venue de croisiéristes à Marseille a un impact économique intéressant et non négligeable en termes de retombées pour la Cité Phocéenne. L’activité croisière génère de surcroit près de 2000 emplois.

 

C’est Jean-François Suhas à la barre de l’association depuis 2015 et qui vient d’être réélu à l’unanimité Président du Club, qui a fait le point sur les engagements du Club et ses actions en matière sociale et environnementale, en présence de Julien Massoni, vice-président du Club, d’Hervé Martel du Grand Port Maritime de Marseille et de Léa Loriquet de l’Union Maritime et Fluviale.

 

 En 2021, malgré la reprise tardive de l’activité de croisière qui n’a repris que le 4 juillet après un arrêt de 17 mois, Marseille a tout de même accueilli 18 compagnies et 35 navires différents. Au total, 160 escales ont eu lieu à Marseille et plus de 350 000 passagers dont 130 000 en tête de ligne et 220 000 en transit y sont venus.
Ces croisières étaient sécurisées avec un protocole sanitaire drastique et ayant fait ses preuves, avec régulation des flux sur les sites très fréquentés.

 

 

Aujourd’hui, la connexion électrique des navires de croisière à Marseille est un atout majeur et le Club de la Croisière Marseille Provence s’est depuis sa création montré visionnaire et précurseur dans ce domaine.

«Le Club de la Croisière Marseille Provence est très préoccupé par l’impact environnemental et sociétal de l’activité croisière tant au Port qu’à terre et en fait une priorité absolue de ses actions.» a expliqué Jean-François Suhas. C’est pourquoi les principales compagnies de croisière qui font escale à Marseille se sont vues incitées à signer la Charte Bleue Croisière. Six compagnies de croisières majeures ont signé cette charte, lors de la première édition du « Blue Maritime Summit», notamment Costa Group (Costa Croisières, Aida Cruises), MSC Croisières, Royal Carribbean Group ( Royal Carribean International et célébrity Cruises) et Ponant ainsi que le Port Maritime de Marseille, le ministère de la transition écologique, la Région Sud et la Métropole Aix-Marseille-Provence.

 

 

 Marseille est le premier port de croisière de France et la venue de croisiéristes à Marseille a un impact économique intéressant et non négligeable en termes de retombées positives pour la Cité Phocéenne.

 

Aujourd’hui, la connexion électrique des navires de croisière est un atout majeur et le Club de la Croisière Marseille Provence s’est depuis sa création montré visionnaire et précurseur dans ce domaine. «Les bateaux sont branchés à quai et nous avons un grand projet de convertisseur. Pour faire baisser le coût de l’électricité nous avons décidé de produire nous-mêmes l’électricité et nous avons investi 50 millions d’euros dans ce projet. Dans ce domaine, nous sommes vraiment des précurseurs et nous sommes résolument en avance sur les obligations européennes.» a expliqué Jean-François Suhas. Marseille a effectivement été le premier port à proposer la connexion électrique à quai en 2015. Sept ans plus tard, Marseille dispose de connexions électriques simultanées.


A l’aube de 2022, de nombreux indicateurs permettent d’envisager un retour aux niveaux de fréquentation d’avant la crise, qui étaient de 1, 85 millions de passagers en 2019 et de plus de 375 millions de retombées pour l’ensemble de territoire. 11 escales inaugurales sont notamment prévues pour l’année à venir et 5 nouveaux navires sont attendus : Costa Toscana, Azamara Onward, Valiant Lady Evrima et Celebrity Beyond. Le retour de la clientèle américaine est aussi attendu.

De grands événements comme les 25 ans du Club de la Croisière créé par Jacques Trudeau et dont le concept était de rassembler autour d’un guichet unique et fédérateur les acteurs maritimes économiques pour développer l’activité croisière à Marseille et la 2ème édition du Blue Maritime Summit sont attendus au début de l’été puis en octobre.
«La visibilité est réduite à cause d’un certain nombre d’incertitudes» a admis Jean-François Suhas « mais nous mettons tout en œuvre pour que tout se passe bien.»



 Catherine Merveilleux


#clubmarseillaprovence, #croisiere, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #marseille, #UMF, #GrandPortMaritimedeMarseille, #BlueMaritimeSummit, #Tourisme

Vincent Gaymard, nouveau directeur général du Sofitel Marseille-Vieux-Port

 

Marseillais depuis plus de 20 ans, Vincent Gaymard qui était le directeur du Pullman Marseille-Provence-aéroport succède à Paul Barthe, en tant que directeur du Sofitel Marseille Vieux-Port, un des plus beaux fleurons du groupe Accor.

 

En savoir plus...

Greet, la nouvelle marque Accor investit le Sud

Aujourd’hui, les attentes des voyageurs ont considérablement évolué. Entre considérations environnementales et besoin d’authenticité, les clients ont de plus en plus envie de voyager dans le respect des autres et du monde qui les entoure, qu’ils soient en déplacement professionnel, entre amis ou en famille.

En savoir plus...


Email